Pour 2014

Publié le par Bernard LUSSET

 

Retrouver un espoir collectif, une envie d'avancer ensemble : tel est le voeu que je forme pour nous tous en 2014, tant cette ambition collective me semble nous avoir manqué ces derniers mois. Ce manque d'envie ensemble est la source de bien de nos maux et c'est par elle, j'en suis convaincu, que passe le chemin d'un retour à de meilleures perspectives.

Au plan national, le désenchantement est d'autant plus fort que le président de la République a été élu, il faut bien le reconnaître, sur un malentendu, pour ne pas dire un mensonge : la crise n'était rien d'autre, nous disait-on alors, que le fait de son prédécesseur. On voit 18 mois plus tard combien la ficelle était grossière. On voit bien aussi que la France est en retard à peu près dans tous les domaines, par rapport à ses principaux partenaires, y compris européens.

2014 doit absolument être une année de courage politique, d'abandon des petites facilités catégorielles et de remise en état de nos désordres. Faute de mieux, il appartient à l'exécutif actuel de mener ce travail. Le pourra-t-il ? Le saura-t-il ? Le voudra-t-il ? En tout cas, s'il le fait, il sera de notre devoir de l'y aider, tant la situation est préoccupante.

D'ailleurs, ne nous y trompons pas : les "politiques" si facilement désignés à la vindicte populaire ne sont pas les seuls responsables. J'ai dénoncé ici plus d'une fois nos égoïsmes, notre court-termisme, nos aveuglements. Si les citoyens n'y mettent pas du leur, rien ne se fera de durable. Je suis persuadé que nous sommes prêts aux sacrifices que la situation exige pourvu que l'action publique s'accompagne de davantage de transparence, de pédagogie et d'exemplarité.

Pour 2014

Dans moins de trois mois désormais, les Français vont désigner leurs 36000 maires, dont beaucoup renoncent, exaspérés d'être accusés de tous les maux et de toutes les responsabilités. J'invite les citoyens d'Agen à se pencher sur notre passé récent : s'ils considèrent en conscience que le travail réalisé sous l'impulsion de Jean Dionis est allé dans le bon sens, alors qu'ils lui renouvellent massivement le soutien qu'il mérite. Et qu'ils laissent aux autres le soin de monter en épingle tel ou tel détail ou de formuler telle ou telle promesse facile.

Cette année nouvelle va certainement nous apporter à chacun nos difficultés personnelles, professionnelles ou familiales. Et nous aurons aussi nos moments de bonheurs, d'espoirs et de réussites. Sachons surmonter avec dignité, courage et intelligence les premières pour apprécier pleinement les seconds.

Bonne année à toutes et à tous,

 

BL

Publié dans on en parle à Agen

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Doumergue Michel 29/12/2013 18:20

Je partage pleinement l'ensemble des articles de votre blog. Je soutiens également Jean pour les municipales de 2014, car Agen et l'agglo ont la chance d'avoir un homme que je compare souvent à Alain JUPPE. Et ces deux entités ont besoin de Jean pour poursuivre les projets afin qu'Agen soit une place forte entre TOULOUSE et BORDEAUX