Cinémas d'Agen : encore un mot

Publié le par Bernard LUSSET

 

A la faveur des deux articles publiés (article Multiplexe) (article Studio Ferry) ce jour dans le journal Sud Ouest, j’ai envie de revenir en quelques mots sur ce quartier des cinémas qui a ouvert ses portes Place du Pin début décembre.

Le multiplexe : une vraie réussite

Les avis des cinéphiles sont unanimes : personne ne regrette l’ancien Carnot, devenu obsolète, incapable de créer cette magie des salles obscures. L’équipe de Cap Cinéma a réalisé place du Pin un véritable exploit.

Le seul bémol entendu tient à la propreté des lieux : Cap Cinéma s’efforce d’endiguer l’incivilité de certains de ses clients, rude combat que nous connaissons bien. Je suggère que les gobelets de pop-corn soient un peu moins remplis… Mais tout ça n’est qu’affaire de réglage et la Municipalité est heureuse et fière du partenariat noué avec Philippe Dejust et son équipe.

Stationnement : écouter les utilisateurs

Je remercie Yvan Douadi de son témoignage éclairant : il n’y a pas de problème de stationnement pour les clients du multiplexe. Ceux qui ont utilisé le parking de la Gare… y reviennent et en assureront la plus efficace promotion, aux côtés de ce que la Ville a fait et fera.

Ce coup de pouce municipal au stationnement, bordé financièrement, n’avait qu’une vocation : répondre aux inquiétudes compréhensibles de Cap Cinéma, inquiétudes que, personnellement je n’ai jamais partagées et je l'avais dit à Philippe Dejust. Il n’y a plus guère que notre opposition pour s’émouvoir de ce dispositif. Mais sur le cinéma, la parole de notre opposition s’est tellement dépréciée…

Cinémas d'Agen : encore un mot

Studio Ferry : belle réussite municipale

La municipalité d’Agen a fait là un triple pari audacieux sur lequel peu de gens nous attendaient : faire du cinéma Arts & Essais un véritable service public, confié par délégation aux Montreurs d’Images, investir dans la réalisation d’un cinéma municipal dont chacun vante les mérites architecturaux et fonctionnels, placer cet établissement à côté du Multiplexe.

Aujourd’hui, chacun salue cette triple réussite. Oubliant que cette triple volonté municipale fut contestée par beaucoup à l'origine. Or, dans les différents articles publiés ces temps-ci sur le Studio Ferry, pas une fois –pas une seule- cette paternité municipale n’a été rappelée. Voilà qui est fait, pour rétablir la réalité des choses.

Un nouveau quartier émerge

Au fil du temps, ce quartier du Pin s’était étiolé, dégradé, vidé de sa substance, comme ça arrive dans les quartiers où rien ne se passe. Avec ces deux beaux cinémas, ce quartier trouve là une véritable renaissance qui va porter durablement ses effets. Le marché lui-même, pour lequel de méchants esprits nous prêtaient, souvenez-vous, d'inexactes visées homicides, se porte mieux que jamais.

Et c’est un symbole fort que ce soit par la culture, par l’accès du plus grand nombre à la culture, que cette renaissance apparaisse. Oui, ce quartier des cinémas marque Agen. Il demeurera un des principaux acquis de la municipalité Dionis.

Il n'est pas interdit de le rappeler au moment où les électeurs vont devoir choisir leur prochaine équipe municipale.

 

Publié dans on en parle à Agen

Commenter cet article