Nos propositions pour le coeur de ville

Publié le par Bernard LUSSET

 

J'ai eu beau le retourner dans tous les sens : le programme du PS ne dit pas un mot sur le coeur de ville. Pas un  mot... sauf pour ressuciter le "disque bleu" de nos grands-mères et en exclure la pratique sportive. Tout ça fait un peu court, quand on sait le rôle particulier du centre-ville dans la dynamique de la Ville et de l'Agglo.

Le cœur de ville est d'abord commerçant.

Depuis toujours, la vocation d'Agen est d'être une ville de commerces et de services. Vouloir, comme nous le proposons, y ajouter une véritable dimension industrielle ne nous fait pas oublier cette vocation ancestrale qui a fait la richesse et le bonheur de générations d'Agenais.

Le commerce bouge, les habitudes de consommation évoluent ? Oui, mais nous sommes convaincus que le cœur commerçant d'Agen a toujours devant lui une belle vocation. D'où, par exemple, notre proposition n° 23 pour accompagner les commerçants de cœur de ville face à la nouvelle concurrence d'internet, où ils ont une sacrée carte à jouer.

Ce coeur de ville est magnifique : en quelques pas, on passe de l'Agen moyenâgeux à l'Agen haussmanien, des belles pierres girondines aux briques toulousaines, des ruelles étroites aux grandes artères. C'est pourquoi ce coeur de ville est si cher au coeur de tous, Agenais ou visiteurs.

Ce patrimoine partagé, nous avons commencé à l'embellir et le rendre plus attractif depuis 2008 ; mais il reste du travail. C'est pourquoi nous proposons d'embellir la façade ouest du marché parking et l'intérieur du marché (proposition n° 17), de rénover les Cornières (proposition n° 20), de poursuivre l'embellissement du Boulevard de la République (proposition n° 21), d'entreprendre la rénovation du Boulevard Carnot et d'y implanter des enseignes commerciales attractives pour toute la ville (propositions 18 et 19).

Lieu de résidence

Le cœur d'Agen n'est pas que commerçant : c'est aussi un lieu de résidence où nous souhaitons attirer des familles. Cette ambition est un défi : derrière les façades, trop souvent, se cachent des immeubles vacants, des appartements abandonnés parfois depuis des générations. Dans certains quartiers, on trouve même de véritables friches, des quasi-ruines qui dénaturent tout un quartier.

Voilà pourquoi, aux côtés de nos ambitions pour le commerce, nous proposons dans notre projet 2014-2020 plusieurs actions : d'abord le renforcement de l'OPAH en cours (proposition n° 36) qui permet de subventionner sous conditions la remise sur le marché de logements vacants après leur rénovation. Ensuite une incitation forte à la rénovation des façades (proposition n° 39) à l'image du beau travail fait par Bordeaux. Ou encore en lançant une véritable opération de résorption de l'habitat insalubre dans le secteur St Hilaire-Cornières (propositions 37 et 38)

C'est aussi dans cet esprit que nous voulons construire (proposition n° 42) une offre de stationnement de 20 € par mois pour les résidents, afin de leur rendre la ville plus facile.

Exemple réussi de la rénovation du Boulevard de la République : la mise en lumière des façades (photo La Dépêche)

Exemple réussi de la rénovation du Boulevard de la République : la mise en lumière des façades (photo La Dépêche)

Enfin, le coeur de ville, c'est un lieu de vie.

Etonnamment, nos concurrents veulent expulser la pratique sportive du coeur de ville au profit d'un pôle culturel... Nous, nous pensons que non seulement le basket, le karaté et la gym volontaire, notamment, doivent continuer d'occuper le Stadium. Mais nous pensons que cet équipement, conçu pour la pratique sportive, pourrait accueillir utilement, dans le volume de l'ancienne piscine, les sports de combat aujourd'hui hébergés dans un gymnase hors d'âge à Donnefort (proposition n° 73).

Le coeur de ville, c'est aussi un lieu de culture : il accueille le théâtre municipal, la médiathèque, le conservatoire, le Florida, le Musée, les Jacobins, ainsi que le centre culturel qui mérite d'être modernisé (proposition n° 53). C'est aussi en coeur de ville que sont installés la plupart des acteurs culturels privés et associatifs. C'est enfin en centre-ville que nous avons choisi d'implanter le multiplexe, justement parce qu'à nos yeux, la culture a toute sa place dans la ville. Il faut un peu de temps pour que les clients s'habituent au parking de la Gare ? Bien sûr mais, n'en déplaise aux grincheux, tous ceux qui l'ont testé une fois y reviennent.

Enfin, le coeur de ville, c'est un lieu de vie, de rencontre, d'animations : où accueillir le Pruneaushow sinon là, au coeur de cette ville magnifique ?

Pour toutes ces raisons, le cœur de ville est au centre de notre projet. Il nous semble dérisoire et mal venu de l'opposer aux autres quartiers : Agen est comme la République, une et indivisible. Le job d'un Maire est de veiller à tous les quartiers, comme nous l'avons fait depuis 2008 et voulons continuer à le faire jusqu'en 2020.

Mais le cœur de ville est un emblème, un symbole d'appartenance dans lequel les Agenais se retrouvent pleinement. Il mérite à ce titre de figurer en bonne place dans un programme de mandat municipal.

Tel est, en tout cas, le point de vue de l'équipe Agen Même 2014 rassemblée autour de Jean Dionis.

Publié dans on en parle à Agen

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Joel Georges 16/03/2014 13:37

Bonjour , parler sérieusement
n'empêche pas à mon avis
un trait d'humour
le voici :
que celà soit à Agen où près d'Angoulême
beaucoup d'affaires de coeur
pour ces municipales .
que les meilleurs gagnent !

Collard Romain 21/02/2014 12:35

C'est clair et bizarrement aussi dans ce programme PS,on ne voit pas de programme économique,attirer de nouvelles enseignes en centre ville qui sont des locomotives commerciales(je pense à Monoprix qui pourrait avoir toute sa place dans l'ancien cinéma et d'autres) profitables à tous,pas de plan d'urbanisme réel,aucune réelle cohérence entre Republique et Carnot pour créer une vraies passerelles entre commerces.

Pareil coté Gare,aucuns projets sur ce point alors qu'on peut très bien y imaginer un "quartier d'affaire Agenais" dans les années futures(siège sociale d'entreprises,logements neufs ect..) avec maintenant pôle multimodal,liaison Gare centre-Gare TGV(avec Technopole Agen Garonne) à venir.

Ah si le grand projet de pôle culturel,ah çà pour ceci voilà le grand projet du PS,c'est sure que çà va attirer du monde en plus ils rejettent le sport loin ce qui montre bien le dénigrement de ceux ci pour ces pratiques alors que le sport est un formidable outils de communication,de rencontres entre personnes ect...

Joel Georges 16/03/2014 13:36

Bonjour Romain
je ne suis pas un grand sportif
je reprens l'expression
le sport est un formidadle outil ...
celà n'est plus à démontrer !
bonne journée