Pseudo-programme d'Eyssalet : aïe, aïe, aïe...

Publié le par Bernard LUSSET

 

Je prie les honorables lecteurs de ce blog de bien vouloir me pardonner : c'est à tort que je leur ai annoncé, aux premières heures du jour, la publication du programme électoral de la gauche "officielle" d'Agen.

Il est vrai qu'à J-9 du 1er tour, mon impatience était légitime ! Mais je suis allé trop vite en besogne : en réalité, ce qui a été mis en ligne cette nuit et qui sera distribué ce week-end dans nos boites n'est absolument rien d'autre que le prospectus déjà distribué il y a quelques semaines ("Agen ensemble", "Agen solidaire et ensemble", "Agen chaleureux, solidaire et démocratique ensemble", etc...). Présenté différement, je vous l'accorde.

Est-ce que j'exagère ? Non. Vous trouverez ci-dessous l’intégralité des apports nouveaux. Et comme vous pourrez le constater, c'est du lourd qui méritait bien une nouvelle mise en page...

PARLONS EMPLOI !

Action10, page 7 : "Considérer l'économie sociale et solidaire comme un véritable levier de développement territorial". Ouahh... Ca, c'est fort, en effet ! On sent bien que cette action est de nature à rassurer les Agenais sur l'avenir industriel de notre ville...

Action 6, page 7 : "création d'une marque "Agen Garonne" (comme le TAG de Ste Colombe... ), à l'image de la marque France, destinée à promouvoir l'excellence de notre territoire et à attirer de nouveaux investisseurs, entreprises et richesses". On nous écrit donc -sans rire !- que la zone de Ste Colombe à elle seule ne suffirait pas à attirer les entreprises mais on nous dit que ce label, lui, y arriverait ? Pas sérieux. Malgré tout, l'idée nous séduit : si nous sommes élus, nous y travaillerons. En y associant notre opposition : il faut rendre à César...

Pas d'autre changement par rapport au prospectus précédent

PARLONS TRANSPORTS !

Action 17, page 8 : "développement des navettes gratuites en périphérie, en prévoyant également des parkings vélos couverts". Nous sommes heureux de voir que nos concurrents soutiennent, enfin, la politique ambitieuse de transports initiée au sein de l'Agglo par Jean Dionis... Certes, nous sommes un peu vexés de ne pas avoir pensé aux garages à vélos couverts mais nous avons une excuse : des esprits chagrins se seraient imaginés que le Maire voulait mettre son vélo à l'abri...

Pas d'autre changement par rapport au prospectus précédent

PARLONS LOGEMENT !

Action 23, page 9 : "garantie de la transparence des attributions de logements". Laquelle transparence, évidemment, n'est pas garantie aujourd'hui : c'est en tout cas ce qu'il faut comprendre, non ? Les membres officiellement désignés de ladite commission,  seront sûrement flattés d'un tel procès...

Pas d'autre changement par rapport au prospectus précédent

PARLONS JEUNESSE !

Action 33, page 10 : "réflexion sur les dispositifs déjà existants pour proposer aux 16-25 ans de travailler ponctuellement sur les évènements et actions organisés par la Ville". Je résume pour les moins attentifs : nos concurrents mettent en action dans leur programme de mandat de réfléchir à un truc qui existe déjà, mais sans qu'on sache exactement ce qui ne convient pas ni ce qu'il faudrait changer. Quel est le candidat en charge de ça ? Patrice Poingt ? Je me disais aussi...

Pas d'autre changement par rapport au prospectus précédent

PARLONS ENFANCE !

Action n° 29, page 11 : "accompagnement des ATSEM volontaires vers le certificat de qualification professionnelle pour les activités périscolaires. Cette action permettra une optimisation de la gestion des compétences de la collectivité". No comment sur cette merveilleuse réforme Peillon des rythmes scolaires...

Pas d'autre changement par rapport au prospectus précédent

PARLONS SPORT !

Action n° 48, page 16 : "Garantie de lieux accessibles pour la pratique des gymnastiques douces et volontaires". Celle-là mérite une petite explication : comme nos concurrents veulent supprimer le sport en centre-ville et transformer le Stadium en un "pôle culturel", ils vont devoir mettre dehors du Stadium les 400 licenciés de la Gym volontaire. Alors, il faudra bien les reloger, à l'extérieur de la Ville, quelque part... (comme le basket, le karaté, etc). Où ? On verra...

Pas d'autre changement par rapport au prospectus précédent

PARLONS SECURITE !

Action n° 57, page 19 : "Développement des dispositifs permettant l'accomplissement des TIG au service de la collectivité". Nos concurrents ignorent sans doute que, depuis toujours, la Ville a recours à des TIG pour faciliter la réinsertion sociale et professionnelle d'anciens détenus.

Signalons, pour être complet, qu'au titre de ce chapitre sur la sécurité, nos concurrents envisagent d'installer dans l'ex- école Charles Duffour une des innombrables "maisons" qu'ils veulent mettre en place (ici, la maison de la justice et du droit), laquelle maison aura pour effet immédiat d'interrompre le projet (en cours) de création à cet endroit d'une nouvelle crèche... Tout en promettant (action n° 26) d'augmenter le nombre de places en crèche. Où ? Quand ? Comment ? Ca, c'est pas dit...

Pas d'autre changement par rapport au prospectus précédent

PARLONS TOURISME !

Action n° 74, page 24 : "Aménagement du port de plaisance et des berges du canal du midi en un lieu de rencontres et d'échanges". Passons vite sur le fait qu'il s'agit du canal latéral et non du canal du Midi. Je soupçonne nos concurrents d'avoir juste oublié le Canal dans leur prospectus précédent. Je pense même que la proposition n°48 de notre programme d'Agen Même 2014 les y a aidés. Mais ça m'étonnerait qu'ils l'avouent !

Pas d'autre changement par rapport au prospectus précédent

PARLONS DES PERLES !

Les Agenais ont bien compris ce qui s'est passé : nos concurrents avaient bien l'intention d'aller à l'élection sans programme. Simplement, la ficelle eut été énorme. Alors, en catastrophe, ils ont recyclé leur prospectus en cherchant à faire croire qu'il était plus détaillé. Chacun voit bien que ce n'est pas le cas.

Mais quand on travaille dans la précipitation, on fait des bêtises. Et ce document recèle quelques jolies "perles" :

Donnefort. D'un côté, (action n° 42), Eyssalet se propose de "réhabiliter" le gymnase de Donnefort (on lui souhaite bien du courage...). De l'autre, (action n° 68), on promet de "construire" un gymnase à Donnefort. Pas pareil ! Pas le même projet, pas les mêmes usages, pas les mêmes coûts. Si Eyssalet contredit Eyssalet, on est mal parti !

L'éducateur canin ! C'est peut-être ma préférée ! Pas une action à proprement parler, juste une phrase que je reproduis intégralement, tellement je la trouve plaisante : "Nous associerons la population à la propreté de nos rues. Avec le concours d'un éducateur canin, la ville proposera des séances gratuites d'éducation canine. Elle apportera ainsi au maître un accompagnement adapté à son animal et à la vie en ville". J'imagine un peu la scène...!

Des "machins" : des "maisons", des "conseils", des "commissions", à la pelle ! Je crois en avoir compté 12 sans compter les "Conseils consultatifs sur des thématiques municipales" (page 17). Tout ça gratuit, bien sûr, sauf pour la ville (personnels, locaux, fluides, frais de fonctionnement...)

Bla-bla-bla : On nous explique que l'Agglo, c'est pas bien, puisque c'est Dionis qui la préside. Mal, forcément... Mais les solutions existent ! (page 26) : "Pour cela, la création de commissions d'usagers adossées aux commissions communautaires, rassemblant élus municipaux, associations, forces vives pourrait être envisagée. Un Conseil Economique, Social et Environnemental d'Agglomération pourrait, lui aussi, alimenter les choix des instances délibérantes". Voilà qu'ils nous inventent des Conseils adossés à des commissions d'usagers elles-même oeuvrant aux côtés des commissions existantes !

Et beh...

Tu t'apprêtes à voter socialiste le 23 mars ? Toi aussi, envoie-moi ta photo...

Tu t'apprêtes à voter socialiste le 23 mars ? Toi aussi, envoie-moi ta photo...

Publié dans on en parle à Agen

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article