Faites l'Europe !

Publié le par Bernard LUSSET

Vous le savez sans doute déjà : nous sommes appelés à voter le dimanche 25 mai prochain, pour désigner nos députés européens. "Quoi ? Encore des élections ? Et pour l'Europe, en plus ?"

Oui, justement ! Pour l'Europe. Et cette élection mérite mieux qu'une réaction d'humeur. Laissez moi essayer de vous en convaincre...

Nos jeunes militants centristes ont raison : nos candidats UDI-Modem portent une voix particulière dans cette campagne.

Nos jeunes militants centristes ont raison : nos candidats UDI-Modem portent une voix particulière dans cette campagne.

Règle n° 1 : on ne boude pas une élection !

A Agen, nous dépendons de la circonscription "grand Sud Ouest" qui regroupe les régions d'Aquitaine, Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussilon, représentées par 10 députés européens au parlement de Strasbourg. Ils sont élus pour 5 ans au scrutin proportionnel de liste à un tour, sans panachage. Ce scrutin aura donc lieu le dimanche 25 mai, jour de la fête des Mères.

Nous ne connaissons pas nos députés européens et eux-mêmes ont le plus grand mal à s'adresser à nous : 18 départements, 8 millions d'habitants... Pour les connaître, savoir ce qu'ils font, ce qu'ils proposent, il faut donc aller un peu vers eux. Et écouter, en ces temps de campagne, ce qu'ils auront à nous dire.

Députés méconnus, Europe réputée complexe et distante : alors, pourquoi voter ? Parce que ne pas le faire, c'est laisser les autres décider à votre place. Et, vous allez le comprendre, ce serait une erreur :

Votre vote va déterminer la politique européenne des 5 prochaines années

Depuis le Traité de Lisbonne, le Parlement européen a vu ses pouvoirs considérablement renforcés. Ainsi, le Président de la Commission (en gros, le "premier Ministre" de l'Union), qui était jusqu'à présent choisi par les chefs d'Etat, devra être confirmé par le Parlement. Autrement dit, selon les députés que vous désignerez, la majorité parlementaire à Strasbourg sera différente, le Président de la Commission sera différent et la politique mise en oeuvre durant 5 ans le sera aussi...

Or, on nous promet dans ce scrutin une abstention record et l'émergence, dans de nombreux pays, de députés "euro-sceptiques", c'est-à-dire des députés européens qui veulent vider l'Union européenne de ses prérogatives ! Imaginez un peu les conséquences qu'un tel résultat entrainerait...

Il faut donc voter pour des députés qui s'engagent sur un vrai programme européen, convaincus que l'Union est notre meilleur bouclier à condition que l'Europe remplisse -mieux- les obligations qui sont les siennes et s'occupent -moins- de ce qui ne la regarde pas.

Votre vote personnel est donc essentiel.

Enfin connaître son député européen !

Le Lot-et-Garonne doit beaucoup à l'Union européenne. Il faut se souvenir que des initiatives comme le Parc des Expositions d'Agen, Walibi ou, plus récemment, l'importante opération de rénovation du quartier de Montanou à Agen, ont bénéficié de fonds européens. Idem de nombreuses associations qui, sans qu'on le sache forcément, bénéficient en Lot-et-Garonne du soutien du Fonds Social Européen.

Sans parler de notre agriculture qui est largement subventionnée par l'Europe, même si elle est soumise à des règlementations excessives. Encore faut-il préciser à ce sujet des "normes" européennes que, bien souvent, ce n'est pas tant l'Europe qui est tatillonne que la France elle-même qui, en intégrant les règles européennes dans ses codes, en rajoute une couche.

Mais c'est tellement plus facile d'expliquer que c'est la faute de Bruxelles et de décrire l'Union comme une administration aveugle et lointaine... Il suffirait juste d'avoir des députés européens qui travaillent et qu'on sensibilise sur les sujets qui nous préoccupent. Encore faudrait-il connaître son député européen...

Dans cette élection, ne le cachons pas, l'UDI et l'UMP se soutiendront pas la même liste et cela, pour une raison simple : comme ça c'est vu lors de l'adoption des derniers traités européens, la construction de l'Union est un sujet de consensus à l'UDI et au Modem, alors que nos partenaires de l'UMP comptent dans leurs rangs des sensibilités diverses sur le sujet. Nous connaissons notre différence d'appréciation sur le sujet et, donc, il y aura "match" entre nous.

J'ajoute qu'à Agen, nous avons la chance d'avoir Muriel Boulmier, toute nouvelle élue du Conseil municipal, comme candidate en 2ème place sur la liste UDI-Modem. Une raison de plus pour faire campagne et appeler à voter pour elle ! (pour être informé sur sa campagne, suivez son blog )

En campagne !

J'aurai l'occasion de revenir ici sur ce scrutin européen, tant il est important à mes yeux. Mais d'ores et déjà, permettez-moi de vous appeler à porter avec moi ces trois messages simples :

  • le 23 mai, je vote pour désigner mon député européen et peser sur les choix politiques à venir en Europe.
  • je choisis de voter pour un parti profondément européen, l'UDI-Modem
  • je vote pour Muriel Boulmier, agenaise et lot-et-garonnaise qui, élue, ne nous oubliera pas

Entrons ensemble dans cette campagne européenne !

Muriel Boulmier, décorée de la Légion d'Honneur à Agen par Alain Lamassoure, Président de la Commission des Budgets du parlement européen

Muriel Boulmier, décorée de la Légion d'Honneur à Agen par Alain Lamassoure, Président de la Commission des Budgets du parlement européen

Publié dans on en parle partout

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alexandre 07/04/2014 16:10

Il n est pas trop tard pour une véritable Europe, même si pour ma part il me semble qu'elle ma pas forcément étais construite et ouverte dans le bon sens, je reste persuadé que le bloc économique européen pourrai nous permettre d être compétitif sur les marchés mais pour cela la France devrai arrêté de se servir de l Europe comme bouc émissaire à nos problème.