Pétition pour une région Sud Ouest

Publié le par Bernard LUSSET

500 signataires en 24 heures !

En lançant la pétition pour la création d'une région Sud Ouest, je ne pensais pas susciter un mouvement d'adhésion aussi immédiat. Et la lecture des commentaires laissés par les signataires me conforte dans ma conviction : cette question du périmètre de notre future région mérite un débat public.

Qu'est-ce qui se prépare aujourd'hui ?

Après l'annonce de l'accélération du calendrier par le Président de la république, les exécutifs régionaux ont, pour l'essentiel, fait leur choix : leur volonté est d'étendre leur territoire à partir de la sphère d'influence des métropoles régionales.

Ainsi l'Aquitaine va chercher à s'étendre vers le Poitou-Charentes et Midi-Pyrénées vers la Catalogne française. Le tour est joué et chaque baron régional conforte sa petite position locale...

Est-ce un drame, un scandale absolu ? Non : il sera facile d'expliquer a posteriori qu'il y a des logiques derrière ces mouvements. Toulouse évoquera le tropisme méditerranéen qui la touche et ce ne sera pas faux. Bordeaux, une fois de plus, mettra en avant l'axe littoral. Tout cela aura une certaine cohérence.

Et surtout, les métropoles existantes se verront confortées, Bordeaux et Toulouse continuant chacune dans son coin à diriger son monde. Se rassembler ? Mais qui serait la capitale ? Juste im-pen-sa-ble...

Pas seulement un redécoupage : un projet de territoire

Ce qui me frappe dans les témoignages qui me parviennent à la suite de la publication de la pétition, c'est l'adhésion immédiate des citoyens à cette idée de rapprochement Aquitaine / Midi Pyrénées. Tout de suite émerge l'idée d'une communauté culturelle immédiate, entre océan, Pyrénées et bassin de la Garonne : chacun se reconnait en frères.

Puis se déroulent les mille et un arguments en faveur de ce rapprochement : l'aéronautique, bien sûr, où le Sud Ouest est un acteur mondial majeur. Mais, au-delà, fourmillent quantités d'exemples d'institutions publiques ou d'entreprises privées qui ont déjà, et depuis longtemps, structuré leur représentation à l'échelle du Sud Ouest.

Communauté de projets aussi pour les grandes infrastructures de transports, l'agriculture et l'agro-alimentaire, la préservation de notre milieu naturel, le secteur de la recherche universitaire et industrielle, etc...

Avec toute l'amitié que je porte à la région Poitou-Charentes, dont je suis d'ailleurs issu, j'ai du mal à percevoir la vitalité de nos projets communs...

Imposer le débat public

Le redécoupage des régions ne peut être ni une décision technocratique prise à Paris ni le fruit d'arbitrages secrets pris dans quelques cénacles régionaux : à tout le moins, cette question mérite d'être débattue largement.

L'objet même de cette pétition que je vous invite à signer et à partager largement auprès de vos amis est bien celui-là : que les citoyens, les intellectuels et tous les acteurs locaux se saisissent de cette question pour imposer le débat public et le structurer autour de la seule question qui vaille : quel projet pour quel territoire ?

D'avance, merci de votre contribution personnelle à ce débat majeur.

Publié dans on en parle partout

Commenter cet article

alex 23/05/2014 12:25

Bonjour, afin d éviter toutes dispute entre Bordeaux et Toulouse, autant proposé agen comme capitale régional.

Bernard LUSSET 23/05/2014 12:34

Il y a bien assez de villes candidates au rôle de capitale régionale pour en ajouter une...!

Maury François 20/05/2014 14:21

Excellente idée au niveau Européen