Réforme territoriale : le chaud et le froid

Publié le par Bernard LUSSET

Comme prévu, le Sénat a fait de la charpie du projet de redécoupage des régions : il était difficile qu'il en soit autrement... Pendant ce temps-là, les choses bougent.

A l'Assemblée, le rapporteur du texte n'a rien trouvé de mieux que d'imaginer fusionner l'Aquitaine avec... le Limousin ! On pourrait sourire d'une idée aussi farfelue. Sauf qu'à bien y regarder, cette alliance contre-nature sert à la fois à promouvoir la région du Président de la République (Limousin) et à préserver celle de son ex-épouse (Poitou-Charentes). Il semble que le ridicule puisse être sans limite dans ce projet de réforme...

Sur le terrain, les prises de position en faveur d'un rapprochement Aquitaine-Midi-Pyrénées se multiplient. Parmi les dernières en date, les amendements déposés par un groupe de députés socialistes d'Aquitaine issus des Pyrénées Atlantiques, des Landes et du Lot-et-Garonne. Espérons qu'ils parviendront à convaincre leurs collègues, au moment où Ville et Agglomération d'Agen ont rejoint le conseil général du 47, les CCI du 64 et du 47 et de nombreux élus territoriaux qui ont, eux aussi, exprimé leur souhait d'une grande région Sud Ouest qui, manifestement, est la seule proposition qui soit cohérente.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

François Saint Pierre 12/07/2014 23:43

Encore moins réaliste que la fusion avec le Languedoc. Cette réforme est une catastrophe
Une fois de plus le PS n’a pas fait son travail et le gouvernement a improvisé une réforme pour sauver les meubles. Au moins il fallait d’abord faire une réforme cruciale sur les compétences et voir le découpage ensuite, après un long débat démocratique.Le gouvernement pouvait endosser la réforme des structures (en ajoutant une composante de démocratie participative pour compenser la perte de proximité liée à la montée en puissance des intercos et des régions. Une occasion gâchée.

nicolas laurent 08/07/2014 21:20

Êtes vous prêt a la révolte pour faire aboutir ce projet ou vous rangerez vous derrière l' avis arbitraire de Paris?

Bernard LUSSET 08/07/2014 21:36

Je crois avoir montre une certaine capacité à la résistance, non ? Mais ça ne m'empêche pas d'essayer de rester lucide : je n'ai pas le pouvoir de décider. Seulement essayer de peser, au milieu des autres, en faveur d'une décision que je crois juste. Et j'y mets l'énergie dont je dispose. Cordialement