Elections départementales : vo-tez !

Publié le par Bernard LUSSET

Les 22 et 29 mars, nous sommes tous appelés à désigner nos représentants au Conseil départemental (ex-conseil général). Ces élections ne passionnent pas les foules et il y a plusieurs raisons à ça. Pourtant, le vote de chacun de nous est essentiel ; je veux rappeler ici pourquoi et pour quels candidats il doit, à mes yeux, s'exprimer en Agenais.

La bouteille à moitié vide

  • Redécoupage exotique des cantons
  • Compétences des futurs départements encore floues
  • Division par deux du nombre des cantons mais multiplication par deux des représentants qui aboutit chez nous à augmenter le nombre de conseillers départementaux
  • Raz-le-bol à l'égard de la politique en général et d'une organisation territoriale en particulier qui devait être réformée pour plus d'efficacité et qui, en réalité, a été alourdie et complexifiée

Les raisons ne manquent pas, en effet, pour préférer, sur un mouvement d'humeur, aller à la pêche les 22 et 29 mars plutôt que de voter.

J'ajoute que la majorité PS du Conseil général sortant s'est surtout illustrée en Agenais par son sectarisme et son opposition quasi-systématique aux principaux projets de l'agglomération d'Agen : tout ça n'incite pas spontanément au vote, j'en ai bien conscience. Mais plutôt que de regarder la bouteille à moitié à vide, je nous engage à regarder la bouteille à moitié pleine. Et là, les arguments ne manquent pas en faveur du vote.

Changement de majorité en Lot-et-Garonne : c'est possible

C'est toute l'assemblée départementale qui est renouvelée, au travers des 21 cantons : c'est donc une réelle occasion de rebattre les cartes lot-et-garonnaises. Le contexte politique national donne aux candidats d'ENERGIE LOT ET GARONNE rassemblés autour d'Alain Merly un vrai vent porteur, qui peut nous laisser espérer une alternance dont notre département a vraiment besoin.

Mais cette alternance n'est en rien garantie : entre l'abstention qu'on annonce massive et les candidats du Front National, l'issue du scrutin en Lot-et-Garonne est très incertaine. Voilà qui va donner à votre vote, à celui de votre conjoint, de vos enfants, de vos amis, de vos voisins, un poids qu'il a rarement eu dans le passé.

C'est pourquoi je vous invite à faire ce geste citoyen élémentaire d'aller voter pour les listes d'ENERGIE LOT ET GARONNE.

Front national : le vote inutile

On sait que les candidats FN seront portés par la dynamique personnelle de Marine Le Pen, au risque de favoriser l'élection des candidats socialistes. Ce qu'on sait moins, c'est qui sont ces candidats FN qui frappent à nos portes, ce qu'est leur programme et à quoi ils servent lorsqu'ils sont élus. Je veux porter un témoignage simple : à Agen, ça fait 20 ans qu'il y a des élus Front National au Conseil municipal.

Qui sont-ils ? La plupart du temps, des gens tout-à-fait inconnus, ignorants tout de la vie publique, sans expérience significative dans la vie associative ou professionnelle. D'illustres inconnus qui, bien souvent d'ailleurs, n'habitent même pas là où ils se présentent, répugnent à se faire prendre en photo : la presse regorge de ces candidats exotiques.

Quel est leur programme ? Regardez bien les professions de foi que vous allez recevoir dans votre boite aux lettres. Elles sont toutes identiques, fabriquées au siège parisien du FN, impersonnelles, extra-territoriales. Cherchez votre ville, cherchez votre canton, cherchez vous : juste Marine Le Pen, en long, en large et en couleurs, avec ses slogans tous prêts, ses attrape-gogos de 4 sous.

Que font-ils lorsqu'ils sont élus ? Rien. Qu'ont fait depuis un an les conseillers muncipaux FN d'Agen? Rien. Qu'ont fait leurs prédécesseurs dans le passé ? Rien. Ils assistent aux réunions, et... pas un mot en Conseil municipal, pas une proposition, pas une idée. Et pour cause : les consignes qui leur arrivent de Paris sont claires : ne dites rien ! Ne faites rien ! (Ils font ça très bien). Et vous voudriez voter pour ces gens ?

Canton par canton, en Agenais

Agen centre (devenu Agen 3) : notre premier Adjoint, Pierre Chollet et son binôme Baya Kherkhach sont nos élus sortants. Durant 6 ans, ils ont vaillament défendu les intérêts d'Agen et de ce canton malgré l'hostilité sectaire de la majorité PS sortante. Ils méritent particulièrement notre mobilisation pour assurer leur élection et devenir demain, je l'espère, les dignes représentants d'Agen dans un conseil départemental enfin prêt à une collaboration fructueuse avec sa ville chef-lieu. Alain Dupeyron, Adjoint aux Sports et Bernadette Richard seront leurs suppléants, souriants, engagés et déterminés.

Elections départementales : vo-tez !

Agen Ouest (devenu Agen 4) : ce canton est à cheval sur la Garonne, rassemblant le Passage d'Agen et tous les quartiers Ouest d'Agen, du côteau de l'Ermitage à la zone Sud. Là aussi, une belle équipe s'est formée sur les deux rives : côté Agen, deux élues enthousiastes et expérimentées : Clémence Robert-Brandolin (titulaire) et Maïté François (suppléante). Côté Passage d'Agen, un tandem masculin de poids, avec Christophe Boquet (titulaire) et Christian Jacq (suppléant), élus Passageois connus de tous pour leur dévouement au service des habitants. Dans ce canton, c'est d'alternance qu'il est question et cette belle équipe est en capacité de pouvoir devenir nos représentants au futur Conseil départemental. Ils ont besoin de notre soutien : électeur moi-même dans ce canton, c'est bien leur bulletin que je glisserai dans l'urne les 22 et 29 mars.

Elections départementales : vo-tez !

Agen Nord (devenu Agen 1) : Je soutiens l'équipe constituée de Christian Delbrel, sympathique et nouveau maire de Pont du Casse et Nathalie Bricard, elle aussi nouvelle élue à Foulayronnes. Ils sont entourés du Cassipontin Vincent Capel et de l'Agenaise Anne-Marie Saucaz-Laramé. Tous forment un quatuor libre et sincère qui incite au soutien le plus large. Si j'étais électeur dans ce canton, je voterais plutôt deux fois qu'une pour cette équipe, d'autant que je connais Christian Delbrel depuis 25 ans : dans son engagement public comme dans la vie de tous les jours, c'est un gars "franc du collier" et authentiquement au service des autres, ce dont ont besoin les habitants de ce canton.

Elections départementales : vo-tez !

Agen Sud Est (devenue Agen 2) : Bon Encontre et Boé se taillent la part du lion dans ce canton, dans lequel seuls les deux quartiers agenais de l'avenue Jean Jaurès sont rattachés. Face à Christian Dézalos, nos espoirs pour l'avenir de ce canton reposent sur une équipe nouvelle qui mérite votre soutien : Bertrand Girardi et Carole Simoniti qui font partie de notre équipe municipale agenaise, assistés de leurs suppléants Damien Bourret et Emilie Cayre. Ils sont les "atouts jeunes" de ce canton, une voix d'avenir, authentique et pleine d'énergie; ils n'ont pas froid aux yeux et ont bien l'intention, avec votre aide, de faire entendre dans ce canton une voix différente : place aux jeunes à Agen 2 !

Elections départementales : vo-tez !

Partout ailleurs dans le département, dans les 17 autres cantons, n'hésitez pas : soutenez les candidats d'ENERGIE LOT ET GARONNE ! Ils sont le meilleur espoir pour notre département. Ils constituent une équipe soudée autour de son capitaine Alain Merly, avec un vrai programme, construit au plus près des habitants et pour eux.

Alors, les 22 et 29 mars, ne vous abstenez pas : votez !

Et choisissez les candidats d'ENERGIE LOT ET GARONNE : ils ne vous décevront pas.

Elections départementales : vo-tez !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article