Le (dépôt de) bilan parlementaire de Lucette Lousteau

Publié le par Bernard LUSSET

Les plus fidèles et anciens lecteurs de ce blog se souviendront peut-être que je n'ai pas ménagé, en 2012, mes avertissements sur ce que serait l'activité parlementaire de Lucette Lousteau si elle était élue députée PS d'Agen-Nérac

Madame Lousteau est candidate à sa succession les 11 et 18 juin prochains. C'est donc le moment idéal pour regarder si les craintes que j'avais formulées en 2012 étaient excessives -comme me l'avait alors reproché la candidate- ou si, au contraire, elles étaient justifiées.

Je précise que tous les chiffres que je mentionne ici sont extraits du site d'observation citoyenne nosdeputes.fr où chacun pourra vérifier la véracité des informations. Précision méthodologique : ce site recense l'activité de 635 députés alors que l'Assemblée ne compte que 577 membres, car il y a eu du changement durant la législature (départs et arrivées). Le classement est donc établi sur 635 députés (ce qui, objectivement, favorise les députés qui, comme Madame Lousteau,ont siégé 5 ans).

Regardons donc comment s'est comportée notre parlementaire durant cette législature :

Le (dépôt de) bilan parlementaire de Lucette Lousteau

L'activité de Madame Lousteau en commission et dans l'hémicycle

Madame Lousteau a été présente 146 fois en commission, quand la moyenne de présence des députés est de 195. Madame Lousteau fait donc moins bien que la moyenne, même si ce critère d'activité est encore le deuxième moins mauvais en ce qui la concerne puisqu'elle est 414ème sur 633. Seules les mauvaises langues souligneront que l'absentéisme en commission est financièrement sanctionné. Le député le plus présent durant la législature, lui, a été présent 629 fois...

Mais il ne suffit pas d'être présent : encore faut-il être actif en commission. Là, les choses se gâtent : avec seulement 10 interventions recensées, Mme Lousteau se situe à une piteuse 574ème place sur 633. En moyenne, chaque député est intervenu 253 fois en commission...

La contribution de Madame Lousteau a-t-elle été meilleure grâce aux amendements qu'elle a proposés ? Hélas non : avec seulement 23 amendements proposés (la moyenne est à 242...), notre députée d'Agen Nérac se situe à la 484ème place du palmarès.

Peu active (doux euphémisme) en commission, Madame Lousteau a-t-elle été une députée plus active dans l'hémicycle ? Les chiffres sont têtus et répondent non à cette question : avec seulement 19 interventions dans l'hémicycle (moyenne = 343) et même seulement 15 interventions "courtes" (moyenne = 522), Madame Lousteau se situe respectivement aux 565ème et 516ème places du classement d'activité des députés.

Peut-être tout cela n'est-il dû qu'à un souci de discrétion de notre députée ? Peut-être a-t-elle compensé par son travail législatif écrit ? Et bien... non !

Le (dépôt de) bilan parlementaire de Lucette Lousteau

L'activité législative écrite de Madame Lousteau

Lorsqu'ils se saisissent d'un sujet, les parlementaires écrivent des rapports qui traduisent leur travail et proposent des pistes de réformes. Ces rapports servent d'ailleurs souvent de base aux propositions gouvernementales. Il y a 483 députés qui ont produit au moins un rapport durant cette législature mais Madame Lousteau fait partie des 150 députés qui n'en ont produit... aucun !

A-t-elle au moins rédigé des propositions de loi ? Non ! Elle fait partie des 315 députés qui n'en ont pas produit une seule : vu le niveau moyen de production législative, Madame Lousteau obtient là un presque honorable 321ème rang, ce qui est d'ailleurs son meilleur classement dans ce palmarès : au pays des aveugles...

A-t-elle interrogé par une question orale le Gouvernement durant ces 5 années ?  Oui : elle l'a fait 7 fois (moyenne de ses collègues = 11), se situant ainsi au 369ème rang de notre Assemblée nationale.

(Dépôt de) bilan législatif de Madame Lousteau

Tout confondu, entre son 321ème rang (meilleur score) sur les propositions écrites et son plus mauvais (interventions en commissions, 574ème place), Madame Lousteau obtient un classement que chacun pourra apprécier à sa juste valeur : 465ème sur 635 (et même, en réalité sur 577...)

Cette analyse objective faite par cet observatoire citoyen suffit-elle, à elle seule, à mesurer toutes les missions d'un parlementaire ? Non, bien sûr mais elle traduit l'influence concrète du député dans l'élaboration de la loi, son implication législative pour défendre ses idées et promouvoir dans la loi les intérêts du territoire qu'elle représente. Sur ce plan, le bilan est assez limpide, hélas.

Publié dans on en parle à Agen

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article