A propos de Madame Combres et de nos impôts

Publié le par Bernard LUSSET

Je viens de lire avec attention le programme de Madame Combres. J'invite les Agenais à en faire de même pour éclairer leur vote du dimanche 15 mars. Parmi d'autres, je souhaite évoquer deux engagements tirés de ce programme :

"Nous demanderons au préalable un audit des comptes, afin de s'assurer de la sincérité des comptes de la commune"

Ah, le grand air de la suspicion ! Ca marche encore ce genre de ficelle grossière en période électorale ? Annonçons donc une bonne nouvelle à Madame Combres : il se trouve que ses amis de l'opposition actuelle disposent depuis lundi du compte administratif 2019 de la Ville d'Agen. Ils l'ont d'ailleurs approuvé : l'auraient-ils fait s'ils doutaient de sa sincérité ? Dans cette délibération, nous avons repris les chiffres des 6 années du mandat : Madame Combres y trouvera donc tout ce qu'elle peut chercher.

Doute-t-elle encore de la sincérité des comptes d'Agen ? Si elle s'était réellement intéressée à la vie de notre ville avant de décider d'y être candidate, Madame Combres saurait (ses amis auraient pu la prévenir...) que la Chambre régionale des comptes a procédé à l'examen des comptes de la Ville comme elle le fait régulièrement. Son rapport, dès qu'il sera publié, sera obligatoirement mis à l'ordre du jour du Conseil municipal suivant. Le voilà l'audit de Madame Combres : il sera incontestable et... gratuit !

"Nous garantirons la stabilité des impôts locaux"

Je salue ce bel engagement qui constitue une heureuse rupture avec ce que les amis politiques de Madame Combres ont pratiqué dans un passé récent (+ 27% à Agen en 2003 et + 27 % au Conseil départemental en 2017 : nos portefeuilles ne l'ont pas oublié). Le problème, c'est que quand on lit le reste des engagements de cette liste, on comprend que cet engagement de stabilité fiscale sera intenable : les promesses de dépenses nouvelles du quotidien feront fondre comme neige au soleil l'épargne de la Ville. Et comme, côté investissements, Madame Combres ne manque pas non plus d'idées de dépenses, la suite est écrite : Madame Combres élue, ce serait la promesse de hausses des impôts municipaux avant la fin de son mandat.

A propos de Madame Combres et de nos impôts

Publié dans on en parle à Agen

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article