Agen, citée en exemple pour sa gestion financière

Publié le par Bernard LUSSET

 

cour-des-comptesLa Cour des Comptes vient de publier, pour la première fois, un rapport sur l'état des finances publiques locales.

 

Ce rapport fait grand bruit dans le monde des élus locaux qui, non sans raison, ne veulent pas être désignés comme  les vilains petits canards de la gestion publique : alors même que l'Etat se désengage partout, les collectivités locales sont hyper sollicitées par les électeurs qui veulent toujours plus de services mais jamais plus d'impôts. Face à cet étau, il y a, comme toujours, une grande diversité de réponses possibles.

 

Dans ce rapport, la Ville d'Agen est citée en exemple à deux reprises : d'une part pour sa maîtrise des dépenses de fonctionnement qui lui a permis de doubler ses investissements et, d'autre part, pour la gestion rigoureuse de sa masse salariale, au moment où tant de collectivités sont dénoncées pour leur absence de sérieux dans ce domaine, y compris le conseil général de Lot-et-Garonne.

 

Cette mise à l'honneur par la Cour des Comptes nous procure, au sein de l'équipe municipale de Jean Dionis, une double satisfaction, au-delà du plaisir qu'on peut légitimement ressentir lorsqu'une institution aussi prestigieuse et incontestable vous cite en exemple.

 

Travail obscur

 

Plus aride et moins spectaculaire que la maîtrise au quotidien des dépenses de fonctionnement : y a pas ! C'est un travail de fond, discret et ingrat, qui est réalisé conjointement par les élus et par les services municipaux, qu'il faut tous saluer. Nous sommes heureux que la Cour des Comptes, dont c'est la mission, ait su, au milieu des centaines de rapports d'observations, repérer l'intensité de l'effort réalisé par tous à la Mairie d'Agen et ait fait le choix de la citer en exemple. Voilà qui nous met du baume au coeur et nous encourage à poursuivre.

 

Rétablir la vérité

 

Cette mise en lumière nous comble ensuite parce qu'alors même que nous menions ce travail discret, nous avons été l'objet, tout au long du mandat, d'une campagne systématique de dénigrement de notre opposition au-delà du débat partisan : nous avons ainsi été accusés de fragiliser la situation de la Ville, quitte à créer un climat anxiogène chez les Agenais. Après toutes ces déclarations injustes, la reconnaissance par la Cour des Comptes permet de clarifier les choses : désormais, ceux qui continueront à dire que la Ville d'Agen a été mal gérée ces dernières années seront pris en flagrant délit d'ignorance ou de mensonge. 

 

Dont acte.

Le travail municipal continue.

Publié dans on en parle à Agen

Commenter cet article

gestion des compétences 05/11/2015 14:59

Je trouve votre site très beau et très distingué aussi. Merci pour votre beau travail et continuez .

Bernard LUSSET 10/11/2015 11:51

:)

Anne KAtherine 15/10/2013 13:36

Se féliciter pour la gestion FINANCIERE d'AGEN c'est REMERCIER TOUS LES AGENAIS Qui supportent une pression FISCALE LOCALE de 1,4 soit 40% supérieure à LA MOYENNE NATIONALE ...Vérité que l'on doit
aux mêmes experts en contrôle budgétaire ..et que l'on DOIT AUX AGENAIS
MERCI AUX AGENAIS de financer dans l'ombre le SUA mais pas la CLIMATISATION des patients hospitalises à SAINT ESPRIT
Merci aux agenais de financer les folies urbanistiques de DIONIS mais RIEN pour stimuler ou créer des EMPLOIS
merci aux élus de dépenser sans RENDRE AUCUN COMPTE les 40% de trop perçu des imposte locaux

les élections de 2014 vont remercier DIONIS...définitivement

Bernard LUSSET 16/10/2013 13:18



Chère Madame, votre commentaire rageur -que je me fais un devoir de publier, comme toujours- sucite chez moi les réactions suivantes (je reprends, dans l'ordre vos remarques) :


Fiscalité agenaise élevée. Vous avez raison : la taxe foncière, notamment, est élevée chez nous. Mais reconnaissez, au moins, que nous ne l'avons pas augmentée, alors que nos prédecesseurs
l'avaient, eux, augmentée de 27 % en 2003... Sûrement vous êtes-vous, alors, manifestée auprès d'eux ?


SUA et pas la clim de l'hôpital : vous avez le droit de penser que l'aide de la Ville au SUA est trop importante (savez-vous que nous l'avons diminuée cette année puisque le SUA est descendu en
pro D2 ?). Mais nous reprocher l'absence de clim à l'hôpital, ça c'est un procès ridicule. L'hôpital fonctionne exclusivement avec les recettes des patients, de la sécurité sociale et des
emprunts. A vouloir absolument dire du mal de nous, vous finissez par écrire des sottises...


Les folies urbanistiques de Dionis et rien pour l'emploi : ça mériterait que vous m'expliquiez de quelles "folies urbanistiques" vous parlez... Franchement, je ne vois pas à quoi vous faites
référence. Quant à l'emploi, je serais heureux que vous me disiez ce que vous attendez de la Mairie sur ce plan. Je pourrais vous parler de ce que fait l'Agglo, dont c'est la compétence, pour
favoriser la création d'emplois et le développement des entreprises. Cela vous intéresse-t-il ?


Rendre des comptes aux Agenais : là, si vous me le permettez, vous êtes aveuglée par votre emportement. Nous sommes la PREMIERE equipe municipale à Agen -et l'une des rares en France- à avoir
transformé nos promesses de campagne en délibération, reprenant nos 103 engagements. A avoir pris le risque, chaque année, de dresser l'inventaire détaillé de ce qui avait été fait et pas fait.
D'avoir distribué ce document dans toutes les boites aux lettres des Agenais chaque année. D'avoir mis en ligne ce bilan permanent du mandat. Trouvez-moi des exemples de municipalités qui font
mieux que ce que nous avons fait en matière de transparence. Et, alors, nous en reparlerons ici même si vous le voulez bien.


Une dernière remarque : je surpris de votre réaction à l'annonce d'une nouvelle qui devrait plutôt, me semble-t-il, susciter l'adhésion et la fierté de tous : Agen citée en exemple par la Cour
des Comptes pour la qualité de sa gestion financière. Et tout ce que ça suscite chez vous, c'est ce torrent de critiques aveugles et injustes ? Je vous plains...


Sincèrement.


BL