Agen coeur battant (2) : le plan de circulation

Publié le par Bernard LUSSET

 

De tous les aspects du plan "Agen, coeur battant", le futur plan de circulation est sans doute le plus compliqué à aborder : il faut imaginer les sens futurs de circulation et la lisibilité de l'ensemble de ce plan de circulation alors que la vraie vie se passe, elle, à l'horizontale, au raz du sol... Vaste programme !

 

Pour dépasser cette difficulté, l'équipe municipale s'est donné de vrais moyens de réflexion objectifs : campagne de comptage de la circulation (y compris durant le marché de Noël 2009, qui préfigurait la piétonnisation du Boulevard), analyse qualitatives des flux des voitures, débats nombreux autour de différentes hypothèses, envoi d'une présentation de ce plan à de nombreux acteurs du centre-ville, diffusion sur le site dédié, etc...

 

La mouture soumise à la concertation est-elle la seule possible ? Sûrement pas. Je crois, en tout cas, qu'elle a sa vraie cohérence.

 

Passons rapidement sur les changements d'habitudes : ils ne m'inquiètent pas. Passée la première exaspération, de nouveaux réflexes s'acquièreront vite, même si à Agen, nous n'avons guère l'habitude des sens uniques et des mesures restrictives pour les voitures... Mais toutes les autres villes nous montrent la voie.

 

Passons aussi sur la fausse-bonne idée "d'expériences" qui seraient menées, par exemple les samedi : les expérience montrent que le remède est souvent pire que le mal : si l'automobiliste n'aime pas le changement, il déteste, par dessus tout, les sens de circulation qui changent tout le temps. Il faut donc choisir un plan qui soit adapté aux exigences des moments futurs.

 

Quelles exigences ?

 

D'abord la zone piétonne : qui dit Boulevard piéton, dit nécessairement report du trafic. En clair, l'accès des voitures en centre-ville via le Boulevard sera désormais réservé, de fait, à ceux qui viendront en centre-ville : clients et résidents, pour l'essentiel. Il s'agit d'un premier changement de taille, qui s'inscrit dans une longue tradition : dévier le trafic de transit.

 

Deuxième exigence : faire en sorte que les bus urbains et les navettes roulent plus vite en centre-ville que les voitures. D'où les propositions de voies bus/navettes/vélos sur le Boulevard de la République entre Jasmin et Laitiers et la voie réservée Boulevard Carnot. Sans ces voies en site propre, à Agen comme ailleurs, les transports en commun ne connaitront pas l'essor dont le coeur de ville et les habitants de l'agglo ont besoin, j'y reviendrai dans une prochaine chronique.

 

Troisième exigence : favoriser l'accès aux parkings

Dans un centre-ville aussi petit que celui d'Agen (400 mètres de rayon), il est essentiel que les véhicules venant en centre-ville puissent accéder facilement aux différents parkings et finir, ensuite, à pied (ou en navette, dont nous reparlerons dans le volet "transports").

 

C'est en tenant compte de tout ça, qu' "Agen, coeur battant" nous propose un schéma de circulation. Les changements concernent surtout les Boulevard de la République et Carnot, ainsi que la rue des Cornières.

 

ACB CIRCULATIONEntre Jasmin et Laitiers, il y a, manifestement, un vrai débat : d'où les trois options proposées. J'hésite plutôt entre l'option 1 et l'option 3, c'est à dire entre le tout ou rien :

"tout", c'est le Boul' en sens unique vers Laitiers, le changement de sens de la rue des Cornières et une voie dédiée aux navettes & vélos.

"Rien", c'est l'option qui maintiendrait le double-sens Bd de la République et rue des Cornières. Y-a-t-il là, comme je l'entends parfois, une solution intelligente de "juste milieu" ? Ou serait-ce l'abandon inutile d'une bonne idée ? Je reste ouvert aux arguments à venir.

 

Mais l'autre changement dont on parle moins, et qui me semble, pourtant, majeur, c'est le Boulevard Carnot : une voie en site propre pour les bus/navettes et un accès exclusif depuis le Pin avec éclatement aux 4 Boulevards vers le nord (Gare) ou le Sud (Cours Washington / rue de Raymond) : les changements sont de taille ! Et pourtant, passé l'effet de surprise, je crois que cet important Boulevard a beaucoup à y gagner. Faut-il trouver un sens unique d'un bout à l'autre, ou bien la solution proposée d'éclatement aux 4 Boulevards est-elle la plus adaptée ? A chacun de se faire une idée.

 

De tous les changements à venir, le plan de circulation est sans doute celui qui nourrira le plus les conversations au début, parce qu'il touche aux sacro-saintes habitudes des automobilistes que nous sommes tous. Et chacun sait qu'à Agen, ces automobilistes sont omniprésents.

 

Ce plan de circulation est le préalable indispensable qui autorise tout le reste (piétonnisation, voies bus, etc...) : voilà pourquoi il est essentiel que chacun se l'approprie et nous aide à trouver collectivement la meilleure réponse : même s'il y a une vraie cohérence d'ensemble à ce plan, auquel nous avons beaucoup travaillé, je me méfie toujours des détails (il parait que le Diable s'y cache !) et qui pourraient, ici ou là, aboutir à des aberrations : c'est tout l'intérêt de la concertation en cours et qui rend plus que jamais nécessaire que chacun examine les propositions et y aille de son commentaire.

 

N'hésitez donc pas à aller voir le plan sur www.agencoeurbattant.fr

 

Prochaine chronique : le stationnement

 

Publié dans on en parle à Agen

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article