"Amateurisme, incompétence et lâcheté" : rien que ça ?!

Publié le par Bernard LUSSET

Lucette Lousteau a fait une "boulette" : les bulletins de vote qu'elle a fait imprimer et qui ont été envoyés aux électeurs sont inutilisables parce qu'illégaux : le bulletin ne comporte pas la mention "suppléant" devant le nom d'Olivier Campan, alors que c'est une mention obligatoire. La loi est très stricte sur ce point, pour éviter toute confusion dans l'esprit des électeurs entre le titulaire et le suppléant.

 

C'est une "boulette" comme on en commet parfois dans ces périodes électorales. Je me souviens des cauchemars réguliers que je faisais dans ces périodes, lorsque j'étais le jeune assistant parlementaire du Dr Chollet, où je me réveillais la nuit en sursaut, persuadé que... j'avais laissé passer la date de dépôt de la candidature de mon patron ! Les périodes électorales sont des temps de stress intense et ce genre d'erreur arrive.

 

Y-a-t-il eu volonté de nuire de Lucette Lousteau ? Evidemment pas : elle est la principale victime de cette erreur, obligée de faire ré-imprimer et distribuer en urgence ses bulletins de vote. C'est une "boulette" comme on peut tous en commettre.

 

Tous ? Non ! Car vit dans nos contrées un homme qui ne se trompe jamais, ne commet jamais d'erreur. C'est d'ailleurs au nom de cette infaillibilité qu'il commente ainsi la "boulette" de sa concurrente dans son compte Twitter (voir ci-dessous). 

 

Ambiance... et modestie !

 

 

AVTWEET

 

 

 

Publié dans on en parle à Agen

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article