Chroniques d'Afrique (3)

Publié le par Bernard LUSSET

Rugby africain

 

Connaissez-vous la CAR ? C'est la Confédération Africaine de Rugby (voir le site) qui rassemble plus de trente pays africains pratiquant le rugby (Algerie, Benin, Botswana, Burkina Faso, Burundi, Centrafrique, Congo, Egypte, Gabon, Ghana, Côte d'Ivoire, Kenya, Libye, Madagascar, Mali, Mauritanie, Maurice, Maroc, Namibie, Niger, Nigeria, RD Congo, Rwanda, Senegal, Swaziland, Tanzanie, Togo, Tunisie, Uganda, Zambie, Zimbabwe). Certes le ballon ovale n'est pas, loin s'en faut, aussi populaire que le foot en Afrique mais, partout sur le continent, émergent des initiatives, soutenues par l'IRB, pour faire émerger ce sport. Les joueurs africains sont encore peu nombreux dans notre Top14 mais il n'est pas déraisonnable de penser que les Africains pourraient, d'ici quelques années, sinon se substituer aux "iliens", du moins les compléter dans nos équipes pro. A l'image d'un Silvère Tian qui a joué en équipe nationale ivoirienne avant de faire les beaux jours d'Agen et, désormais, d'Oyonnax.

 

 

Le manioc en danger

 

Le manioc est "la pomme de terre de l'Afrique" où il nourrit 300 millions de personnes. Or, ce légume est attaqué dans l'est africain depuis une dizaine d'années par une maladie virale disparue depuis 1935. Depuis la Tanzanie, le Mozambique et le Kenya, ce virus s'est développé vers l'ouest jusqu'au Congo, affectant même les terres d'altitude au Malawi, Rwanda, Burundi, etc... La FAO se mobilise pour tenter d'enrayer cette menace majeure pour la sécurité alimentaire du continent mais c'est un chercheur français installé aux Etats-Unis qui est à la pointe du combat scientifique pour implanter en Afrique des souches résistantes du manioc. Derrière cette info presque anecdotique vue de France, pourrait bien se cacher un véritable drame humanitaire à venir. Drame que quelques crédits suffiraient, comme toujours, à éviter.

 

L'Afrique décolle

 

D'ici 20 ans, le nombre d'avions de ligne en Afrique devrait passer de 600 à 1400, faisant du continent le second marché mondial derrière l'Asie. Entre la croissance des économies et le boom annoncé du trafic low cost, l'Afrique est vécue comme un Eldorado prometteur pour toute la filière. Boeing, Airbus, mais aussi ATR, Bombardier ou Embraer se positionnent sur ce marché émergent, ainsi que tous les services associés (maintenance, leasing, etc...). Le fondateur d'EasyJet, pionnier du low-cost, ne s'y est pas trompé, lui qui vient de créer FastJet, son pendant africain, et prévoit de s'implanter dans différents états subsahariens depuis Dar es-Salaam, sa première base tanzanienne, Ces perspectives confirment les espoirs de décollage économique (contrasté et inégalement réparti) du continent pour les années qui viennent.

 

Mariage pour tous

 

On le sait peu en France mais l'Afrique du Sud a fait partie en 2006 des tous premiers pays au monde à autoriser le mariage entre personnes de même sexe. L'AfSud est aujourd'hui encore le seul état africain, à ma connaissance, à autoriser ces unions. C'est dans ce même pays qu'a été célébré début mai le premier mariage zoulou homosexuel, dans la plus pure tradition zoulou, entre deux hommes âgés de 27 ans, parés des habits tribaux ancestraux. Manifestement, cette union n'a semblé troubler personne ni parmi les 200 convives, ni parmi la communauté zoulou. Les époux ont déclaré vouloir accueillir le plus rapidement possible des enfants, en rappelant leur attachement à la famille, l'Afrique du Sud ayant également ouvert le droit à l'adoption aux couples homosexuels.

 

Internet & mobiles : cap sur l'Afrique

 

Sony ne le cache pas : dans sa course commerciale face à son principal concurrent Samsung,  Sony veut mettre le cap sur l'Afrique. Le continent représente à ses yeux l'un des marchés les plus importants à l'horizon 2015 avec un chiffre d'affaires espéré de près d'1,4 milliards de dollars dans l'électronique grand public et la téléphonie. Le canadien Blackberry, lui, lance sur les marchés émergents parmi lesquels l'Afrique son Q5, dérivé "light" de son Q10. Le pari de ces grands groupes est que l'Afrique, en retard de déploiement sur l'internet traditionnel, rattrapera son retard grâce à la téléphonie mobile en pleine expansion. D'où la mobilisation des grands acteurs du marché pour se positionner partout en Afrique.

 

Humour aérien africain

 

Si vous avez peur en avion, alors cette vidéo est pour vous ! Avant chaque vol, le personnel de bord rappelle aux passagers les consignes de sécurité que, généralement, personne n'écoute. Sur Kulula Airways (Afrique du Sud), on a un trouvé un excellent moyen de capter l'attention des passagers : les faire rire.

Et ça marche très bien ! (vidéo sous-titrée en français

 

 

 

 

 

Publié dans on en parle en Afrique

Commenter cet article