Contre les ayatollahs du muguet !

Publié le par Bernard LUSSET

La vie publique réserve, décidément, quelques surprises...

 

Comme chaque année à pareille époque, la Ville d'Agen a édicté un arrêté du Maire destiné à règlementer la vente du muguet, dite "à la sauvette" le 1er mai. Quelques règles de base pour que la cohabitation entre les professionnels d'une part, et les occasionnels d'autre part, se passe au mieux. Rien d'extraordinaire, donc.
muguet.jpg
Il parait que cette année, l'arrêté du Maire évoque le muguet "cueilli dans les bois". 

 

Mais voilà qu'un observateur "averti" de la défense de la nature s'avise qu'il existe un texte préfectoral qui interdirait depuis 2002 la cueillette du muguet dans les bois en Lot-et-Garonne... Première nouvelle.

 

Et comme notre observateur a du temps et de l'énergie à revendre, le voilà qui dépose... un référé devant le Tribunal administratif contre l'arrêté du Maire ! Rien moins...

 

Rechignant à voir notre machine judiciaire perdre ainsi du temps avec une telle pécadille, nous venons donc de retirer la mention "cueilli dans les bois" de notre arrêté : cela permettra-t-il de faire pousser du muguet sur les trottoirs d'Agen ? Pas sûr !

 

Mais, au moins, j'aurai coupé... le brin sous le pied de ces ayatollahs qui réussissent le prodige de rendre la préservation de la faune et de la flore détestable. Beau résultat !

 

Bon 1er mai à tous et... dites-le avec des fleurs !

 

Publié dans on en parle à Agen

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article