De la carotte et du bâton...

Publié le par Bernard LUSSET

Dépêche AFP ce soir, reprise par Lemonde.fr :

 

Quelques jours après que le président du Nouveau Centre, Hervé Morin, a annoncé qu'il présentera sa candidature à la présidentielle le 27 novembre, l'UMP a adressé un ferme avertissement aux députés NC. Le parti présidentiel a en effet acté mercredi le principe de présenter un candidat aux législatives de juin 2012 dans chacune des 577 circonscriptions, y compris celles des députés sortants du Nouveau Centre, sauf s'ils soutiennent Nicolas Sarkozy dès le premier tour de la présidentielle.
Cette décision a été annoncée par le secrétaire général du parti majoritaire, Jean-François Copé, lors du bureau politique, instance dirigeante de l'UMP, a-t-on appris de sources UMP. L'UMP aura désigné ses 577 candidats aux législatives dès la fin janvier 2012, a assuré M. Copé. 60 % des candidats seront désignés par la commission d'investiture d'ici à fin décembre et les autres (notamment les cas épineux comme à Paris) le seront courant janvier.

 

 

Ah, on peut se moquer du PS et des Verts et de leurs négociations interminables !

Ils ne sont d'accord sur rien ? Si. Eux ont compris que, pour gagner puis gouverner, il faut rassembler au-delà de son propre camp.

 

Dans la majorité présidentielle, manifestement, hors l'UMP et son candidat unique, point de salut. Et si, d'aventure, quelques téméraires députés centristes osaient exprimer un autre point de vue, on leur mettra un candidat UMP en face. Au risque de donner une circonscription à la gauche ? Pas grave...

 

Continuez comme ça, les gars et bon courage !

 

Parce que j'entends d'ici Bayrou rigoler bien fort. Et quand vous devrez, entre les deux tours, aller chercher son soutien, il vous en faudra du courage.

 

Consternant d'aveuglement et de bêtise...

 

Publié dans on en parle partout

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article