En attendant Lyon...

Publié le par Bernard LUSSET

 

Drôle d'ambiance ces jours-ci à Agen... Entre les premières bouffées de chaleur (vite disparues) et les vacances scolaires, Agen a pris des airs de ville morte : des places de parking libres un peu partout, des terrasses de bar qui se remplissent, comme un air de vacances avant l'heure, comme si chacun retenait son souffle.

 

En réalité, dans les conversations, et sous le calme apparent, affleurent les mêmes questions convergentes vers le SUA : "en cas de défaite bonifiée face à Lyon, quel goal average avec Lyon ? c'est le goal average global ou particulier sur les deux matches ?"

 

Avec, immédiatement derrière : "on fait quoi dimanche s'ils gagnent ?",  "Y-a-t-il une fête prévue ? Non ? Ah ! Ils attendent Tarbes. Alors, la fête, c'est pour le dimanche d'après, alors ?"

 

Et aussi : "tu as des places pour dimanche ?" Il parait que c'est complet...

 

Et enfin : "quel budget si on monte ?", "on dit que la société X serait OK pour devenir partenaire majeur", etc...

 

Ces derniers jours, j'ai entendu ça des dizaines de fois, et j'ai moi-même participé à certaines de ces discussions : Ah ! Ce rugby ! Il ne faut rien connaître à cette ville pour ne pas comprendre que se jouent là des questions identitaires fortes qui justifieront des décisions complexes à venir, notamment budgétaires.

 

En attendant, en effet, notre ville retient un peu son souffle. Ne soyons pas faux-cul : même si personne n'a oublié l'humiliation de la demi-finale perdue face à Oyonnax, nous espérons tous que le sort du SUA l'année prochaine sera soldé ce dimanche, à l'issue d'un match dont on rêverait qu'il soit aussi "champagne" que le fut le dernier, face à Narbonne.

 

Mais il y a les chats noirs, les paroles de trop, la superstition collective : alors, ces jours-ci, Agen fait semblant d'oublier le match de dimanche, comme si notre sort devait se jouer à Tarbes le 9 mai et que rien ne se joue avant.

 

Drôle d'ambiance à Agen ces jours-ci, "en attendant Lyon", comme si Beckett avait été un auteur gascon...!

 

 

P.S. : au fait, non : je n'ai pas de places dispo pour dimanche... !

 

 

Publié dans on en parle à Agen

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article