F. Bayrou vote Hollande : Et alors ?

Publié le par Bernard LUSSET

Les commentateurs, depuis hier soir, font mine de considérer que l'annonce du soutien que F. Bayrou apporte à F. Hollande serait un évènement. Mais de qui se moque-t-on ? Ca fait 5 ans déjà que François Bayrou a fait ce choix !

 

Petit rappel historique :

J'ai fait campagne pour Bayrou en 2007, au premier tour. Il était alors le Président de l'UDF dont l'alliance avec le RPR puis l'UMP relevait d'une stratégie d'alliance ancienne et assumée, pas toujours confortable (et guère plus depuis 2007...), mais cohérente avec les valeurs de fond communes à ces deux partis représentants d'un côté les conservateurs et, de l'autre, les réformistes européens, de la même manière qu'à gauche, socialistes et communistes, et même extrême gauche font cause commune depuis toujours.

 

Entre les deux tours de 2007, déjà, François Bayrou a refusé de soutenir N. Sarkozy (il avouera plus tard avoir voté blanc) : son annonce de 2012 n'est donc qu'un renouvellement de son choix de 2007.

 

C'est sur ce clivage de second tour en 2007, au milieu des cendres encore fumantes de l'UDF, que sont nés d'une part le MODEM de François Bayrou et son illusion de troisième voix, et le NOUVEAU CENTRE d'autre part, héritier fidèle des stratégies d'alliance avec la droite. Pendant 5 ans, le Nouveau centre et ses élus ont été pleinement associés à l'action de la majorité présidentielle, même si je pense que cette majorité aurait gagné à mieux considérer nos idées.

 

Qu'avons-nous dit pendant 5 ans ? Que l'endettement public était un piège fatal pour les générations futures, que notre salut ne pourrait venir que d'une Europe enfin dotée d'une direction politique, que l'action publique pour être efficace devait répondre, avant tout, aux aspirations des hommes, qu'une moralisation de la politique était un préalable indispensable. Avions-nous tort ? J'ai plutôt l'impression, à regarder les résultats du premier tour, que nous étions dans le vrai...

 

En pendant ce temps, qu'ont fait François Bayrou et le MODEM depuis 2007 ? Il n'ont cessé de critiquer vigoureusement cette action, allant même jusqu'à refuser de voter, par exemple, la TVA anti-délocalisation qui figurait pourtant, en toutes lettres, dans le programme de 2007 !

 

Bayrou vote Hollande : et alors ? C'est le contraire qui aurait été étonnant ! Je souhaite bon vent à Bayrou dans ses débats avec ses nouveaux alliés : Hollande, Aubry, Mélanchon, Joly, etc... Quel attelage !

 

 

Publié dans on en parle partout

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article