La révolution internet à Tunis

Publié le par Bernard LUSSET

Hier après-midi, quelques heures avant de quitter définitivement ses fonctions, celui qui est encore le Président Ben Ali cherche à sauver ce qui peut l'être encore. Quels gages donne-t-il à son peuple ? Des mesures à caractère économique, des annonces de libération de prisonniers et... la réouverture des accès à Youtube et Dailymotion !

 

Joignant le geste à la parole, 2 heures plus tard, l'accès aux sites de partage de vidéos est rouvert, mais il est déjà trop tard : l'avion privé emmène l'ex-président et sa famille vers des cieux plus hospitaliers...

 

Pourquoi internet ? Sans doute WikiLeaks et son cortège de récentes révélations sur les dérives financières du régime tunisien a-t-il joué le rôle de détonateur d'une situation, depuis longtemps, explosive.

 

ordinateur

 

Mais, surtout, l'aspiration à la justice, la prospérité, la paix et la démocratie est une aspiration universelle, de tous les peuples, de tous les temps et sous toutes les latitudes.

 

Le "village mondial" d'internet donne à cette aspiration une force et une accélération rarement égalées (et qui ne sont d'ailleurs pas sans dangers).

 

Comme dans les pays de l'est de l'Europe, comme en Asie du sud-est ou ailleurs, les peuples des états du Maghreb aspirent à cette justice, cette prospérité, cette paix et cette démocratie : le libre accès à internet fait désormais partie des symboles de cette accession à la liberté.

 

Il y a sans doute ce matin, tout autour de notre belle planète, quelques dirigeants qui regardent différement l'écran de leur ordinateur...

Publié dans on en parle partout

Commenter cet article