Mdame Michu

Publié le par Bernard LUSSET

Connaissez-vous Mdame Michu ?

Non ?

Alors vous allez me remercier de vous l'avoir présentée.

 

A condition, bien sûr, que vous n'ayez pas voté François Hollande et Lucette Lousteau au printemps. Si vous avez fait ça (et vous n'avez pas fini de le regretter, c'est moi qui vous le dit...!) merci de votre visite mais...ne lisez pas ce qui va suivre : vous n'allez pas aimer, on va se fâcher et ce serait (sûrement) dommage.

 

Si, en revanche vous n'avez pas voté pour Hollande et Lousteau (c'est bizarre, je n'en rencontre déjà plus beaucoup des votants enthousiastes de mai-juin...), alors cette chronique est pour vous.

 

J'ai découvert MdameMichu il y a quelques semaines, juste après la présidentielle, au creux de la vague électorale de ce printemps. Je l'ai découverte d'abord sur Twitter. Là, plusieurs fois par jour, en 160 caractères, la mauvaise foi assumée de cette vieille ronchonne "antisocialiste primaire et secondaire" de son propre aveu me fait hurler de rire... MdameMichu-copie-1.jpg

 

Bien sûr, tout ça n'est pas toujours d'une grande finesse (quoi que...).

Bien sûr, c'est un point de vue partial (mais pourquoi seule la partialité de gauche serait acceptable ?)

Bien sûr, Mdame Michu est bien plus UMP que moi (qui ne le suis pas !).

 

Mais quand même ! Quels éclats de rire certains jours :

  • Royal ne va pas aux universités du PS parce que ne s'y estime "pas indispensable". Elle doit pas souvent sortir de chez elle à mon avis...
  • Cambadélis (PS) sur Fillon : "la droite est lamentable" (AFP). Il était moins sévère avec DSK Jean Chricri...

Dernière chronique en date mise en ligne sur le site de MdameMichu et à lire absolument. Le titre à lui seul est tout un programme : "il y a plusieurs façons d'être con, Mélenchon choisit toujours la pire".  Le ton est donné...

 

Suivez Mdame Michu, sur le net (www.mdamemichu.com), sur Twitter (MdameMichu), sur Facebook (Germaine Michu).

 

Quand la droite se lâche avec humour... Pour l'instant, nous n'avons pas grand chose de mieux à proposer (voir ma première chronique du jour) !

 

 

Publié dans on en parle partout

Commenter cet article