Multiplexe cinéma : c'est parti !

Publié le par Bernard LUSSET

Ce matin, dans la presse, l'ancien Maire Alain Veyret "flingue" le multiplexe cinéma. Les Agenais connaissent la ritournelle : Veyret voulait le multiplexe à Donnefort. On se demande juste pourquoi il n'a pas trouvé le temps de le faire pendant ses 7 ans de mandat de Maire, alors qu'à ce moment-là, tout ne dépendait que de lui. Mystère... Depuis 2008 et la campagne électorale, cette affaire est pliée mais, manifestement pour Alain Veyret, le temps s'est arrêté en mars 2008 !

 

Aujourd'hui, en Préfecture, se réunissait la Commission Départementale d'Aménagement Commercial (CDAC) chargée d'émettre un avis officiel sur le projet de multiplexe : sans cet avis, pas de multiplexe.

 

Bilan de cette CDAC ?

 

Avis des services instructeurs de l'Etat ? Favorable

Avis de la Ville d'Agen ? Favorable

Avis du Maire de la ville voisine la plus peuplée (Le Passage) ? Favorable

Avis de la Communauté d'agglomération ? Favorable

Avis du Comité syndical du Pays de l'Agenais (45 communes de l'Agenais) ? Favorable

Avis des associations de consommateurs du 47 ? Favorable

Avis des associations de défense de l'environnement du 47 ? Favorable

Avis du Maire de Miradoux, au titre de la plus proche ville du Gers voisin ? Favorable

Avis du Maire de Valence d'Agen, au titre de la plus proche ville du 82 voisin ? Favorable

Avis des associations de consommateurs du 82 ? Favorable

Avis des associations de consommateurs du 32 ? Favorable

 

Et le Conseil général du Lot-et-Garonne, représenté par Jean-Louis Matéos, quel avis croyez-vous qu'il a émis ?DEFAVORABLE.

 

Pourquoi ? Le Conseil général serait-il opposé au projet d'un multiplexe à Agen ? Non, qu'on ne se méprenne surtout pas : le Conseil général adore le cinéma, mais il aurait préféré que le multiplexe se fasse... à Donnefort !

 

Indécrottables petits réflexes politiciens !

Puisque la municipalité d'Agen n'est pas de gauche, ce projet de multiplexe au Pin est forcément un mauvais projet.

Qu'importe la belle unanimité de tous les acteurs.

Qu'importe même qu'un conseil municipal, régulièrement élu, se soit prononcé.

Qu'importe que ce projet soit, pour tout le centre-ville et pour ce quartier du Pin, une belle opportunité.

Qu'importe, enfin, que les cinéphiles (de droite et de gauche) attendent avec impatience ce projet depuis 2005.

Qu'importe : à Agen, le cinéma sera de gauche et à Donnefort... ou ne sera pas !

 

Par bonheur, le projet va se faire, grâce à tous les autres avis qui se sont exprimés.

 

Mais Matéos et Camani ainsi transformés en petits portes-flingue de Veyret ? Lorsqu'il s'agit de la Ville d'Agen, le Président du Conseil général perd toute lucidité, tout sens de l'intérêt général, et ne sait rien faire d'autre que de la politique, de la toute petite politique.

 

Ca vous perdra, Monsieur le Président ! (Déjà que votre score aux sénatoriales fut étroit...)

 

Publié dans on en parle à Agen

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article