Quel week-end !

Publié le par Bernard LUSSET

 

Affaire Leonarda : Hollande touche le fond...

 LEONARDA.jpg

Tout a déjà été dit sur cette histoire : quand l'esprit de synthèse se substitue en toute circonstance à l'art de décider. Pitoyable, minable, hors du coup : les qualificatifs manquent pour décrire le bazar insigne qui règne au sommet de l'Etat. Si, au moins, c'était le prix à payer pour une réforme courageuse. Mais là : même pas.

Je crois que Borloo (voir ci-dessous) a raison : tout ça ne peut pas durer encore 3 ans et demi. Hollande doit réagir, pas pour sauver sa peau mais parce qu'il est question du pays tout entier. Et ça presse.

 

Borloo : ça fait plaisir d'entendre un responsable politique calme et intelligent...

 1118217.png

Si vous n'avez pas vu Jean-Louis Borloo à l'émission C Politique dimanche soir, je vous invite à aller le visionner (voir sur pluzz.fr). Au-delà de l'attachement naturel que je porte au Président de ma formation politique, l'UDI, j'ai entendu, pour une fois, un responsable politique national qui ne jouait pas au jeu des petites phrases et qui essayait de se concentrer sur les "vrais" sujets, ceux qui nous intéressent vraiment. Le tout sans aveuglement partisan.

Un responsable politique qui a les pieds sur terre, qui n'est pas dévoré d'ambition et qui cherche des solutions ? Et oui...

 

Marseille : quand le PS fait siffler le PS...

 PS-MARSEILLE.jpg

Dans les primaires du PS, c'est comme ça : à la fin, c'est toujours l'apparatchik qui gagne ! Ce qui réduit un peu l'intérêt qu'on peut porter à  ce mode de désignation. On l'a d'ailleurs vu à Agen où le candidat tête de liste est désigné par une poignée de militants, à peine plus nombreux que ceux qui n'ont pu prendre part au vote pour de sombres questions statutaires.

Ce genre d'exercice, dont le PS veut vanter les mérites démocratiques, contribue-t-il à désigner le meilleur candidat et à mobiliser l'électorat ? Même pas sûr...

 

***

 

Quel week-end !

Heureusement qu'il y avait, aussi, les températures quasi estivales de dimanche et le bonus offensif reconquis, sur la sirène, par le SUA face à Tarbes. Ca fait pas tout mais ça fait du bien...

Publié dans on en parle partout

Commenter cet article