SUA-PSG : tout près du miracle...

Publié le par Bernard LUSSET

1-1 à la mi-temps !

A la mi-match, tout Armandie croit encore au miracle.

 

Et les 11 000 spectateurs y croient encore jusqu’aux limites du temps additionnel : avec 3-2 en fin de partie, une égalisation de dernière seconde restait possible. Y compris des prolongations, toujours hasardeuses.

 

Oui, les hommes de Thierry Pellicier et de Williams Vimbouly, en tenant la dragée haute hier à des Parisiens moins dominateurs qu’on ne pouvait le redouter, ont permis d’écrire une très belle page de la Coupe de France, sous les vivas d’un public aux anges.

 sua-foot-bravo-copie-1.jpg

Cette journée, qui fera date dans l’histoire du foot à Agen, se sera, finalement, mieux déroulée qu’elle n’avait commencé. On a d’ailleurs pu voir hier que les exigences scabreuses imposées par le staff du PSG à la FFF s’étaient soldées par… un carré vide dans la tribune Ferrasse, cette « cage » montée à grands frais… pour rien ! Idem pour ce grillage tout autour de la pelouse, rendu heureusement ridicule par le public, certes enflammé mais bon enfant, venu soutenir son équipe fanion.

 

Remords tardifs ? Le PSG a finalement abandonné une partie des recettes du match qui lui revenaient au profit du SUA Foot ! Sans doute, faut-il voir dans ce geste la marque du respect dû à nos joueurs et la prise de conscience, -bien tardive- du ridicule de l’attitude des dirigeants Parisiens depuis l’annonce de ce match à Agen.

 

Quoi qu’il en soit, les Agenais ont écrit hier une page glorieuse de l’histoire du foot à Agen, que le public, ravi, n’est pas près d’oublier.

 

Et nous non plus : Allez le SUA Foot ! Allez Agen !

 

Publié dans on en parle partout

Commenter cet article