Nouveau succès de la dynamique citoyenne

Publié le par Bernard LUSSET

Je dois bien l'avouer : j'ai longtemps été sceptique sur la capacité de survie au sein du Conseil départemental de la "dynamique citoyenne" chère à mon ami Christian Delbrel, du fait de l'étau majorité/opposition au sein de cette assemblée. Par bonheur pour lui, les subtilités de fonctionnement et l'arithmétique départementales lui ont permis de préserver son positionnement pendant son mandat.

Cette année, la majorité socialiste sortante a renoncé à présenter un candidat contre lui, s'évitant du même coup un très probable échec. Christian Delbrel peut bien jurer qu'il n'avait rien demandé : le risque était grand de le voir politiquement catalogué "à l'insu de son plein gré". Habilement et non sans courage, le Maire de Pont du Casse a alors constitué un quatuor cantonal dont le réel éclectisme a redonné une crédibilité nouvelle à la "dynamique citoyenne".

Ce dépassement assumé des clivages partisans n'explique pas à lui seul la victoire de cette équipe mais il y a sûrement contribué. J'ai donc eu tort de penser que le temps contraindrait Christian Delbrel à "choisir son camp" au conseil départemental. Tout juste me permets-je d'inviter les deux nouveaux élus à tenir scrupuleusement cette exigeante règle de non-alignement durant leur mandat, quelles que soient les circonstances et les sollicitations à venir. Les résultats de ce dimanche soir devraient permettre au tandem élu de maintenir cette ligne : tant mieux.

Cette élection n'autorise pas seulement Christian Delbrel à poursuivre son parcours électif sans faute. Elle permet aussi à Clarisse Maillard de recueillir les justes fruits politiques du travail ingrat qu'elle a mené comme opposante municipale à Foulayronnes pendant 6 ans. De l'extérieur, il est difficile d'imaginer le triste sort qui est réservé dans cette commune aux élus minoritaires, à l'opposé de l'image officielle aimable et policée qui est savamment diffusée : j'ai moi-même mis du temps à l'admettre.

Les élus de Foulayronnes Demain

Depuis les municipales de 2020, c'est le Dr Laurent Maillard, mari de Clarisse, qui a repris le flambeau de l'opposition à la Mairie. Avec son équipe, il a choisi de raconter dans son blog (lire ici : Foulayronnes demain) avec son style à lui, l'ambiance de démocratie populaire d'un autre âge qui règne au "Duboskhistan". Tellement invraisemblable qu'il faut absolument le lire.

Publié dans on en parle à Agen

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

LLORCA 28/06/2021 02:15

Cette dynamique citoyenne est un bien bel attelage dans un pré départemental où chacun, de droite et de gauche se dispute l'herbe qui, parait-il, est bien verte, tout en accusant les adversaires d'y vouloir y déverser du désherbant.
Pas eux ... ils sont citoyens dans le sens premier du terme. Acteur de la Cité. Pas plus, pas moins !
Réussir une élection avec un tel taux de participation est exceptionnel : sa commune et celle voisine de BAJAMONT = 90 % .
Les électeurs aiment ce type de responsable politique, à leur image, présent, disponible. C'est OUI, c'est NON ? C'est dit ! C'est surtout : "On est là ". Le "ON" est toujours privilégié.
Le citoyen se reconnait dans ce miroir : direct, Vrai, généreux, sans calcul. Christian aime les gens, les gens l'apprécie, sans calcul mutuel.
Il était ainsi à travers ses (brillants) articles sportifs, il ne fallait pas bousculer le SUA, son pré carré symbolique et charnel. Sinon ... "Garre !".
Pareil pour sa commune et son canton, "Tu viens de gauche", "tu viens de droite", "tu viens du centre", "bienvenu chez nous". Soit avec nous, bienveillant et pourquoi pas heureux. Mais surtout, "soit Citoyen" !
A y regarder de plus près, combien la France compte de ce type d'élus avec la seule étiquette : Citoyen ?
Si chacun souhaite travailler les raisons de l'abstention dans le beau pays de Montaigne, ou plutôt de la décision du vote et les formes d'adhésion, le laboratoire AGEN Nord "dynamique citoyenne", diriger par Clarisse et Christian, serait un bon modèle à étudier, ... à multiplier.