Présidentielles 2012 : rien n'est joué

Publié le par Bernard LUSSET

Drôle de semaine...

 

Entre la pluie incessante qui finit par doucher le moral des plus enthousiastes et le pont du 1er mai, difficile de distinguer la moindre passion pour l'élection présidentielle chez nos compatriotes. Et pourtant, c'est ce dimanche que tout se décide...

Le dernier sondage publié aujourd'hui (voir le sondage) montre que rien n'est joué : si F. Hollande est toujours donné vainqueur, son avance sur N. Sarkozy s'amenuise (+1 / -1).

HOLLANDE SARKOZY

 

Plus significatif encore, est le chiffre de ceux qui annoncent être certains d'aller voter mais sans savoir encore pour qui : 22% des sondés. 22 % de sondés qui, après des mois de campagne hésitent encore. C'est à désespérer ! Et pourtant, ce sont eux, bien plus que tous les autres, qui vont "faire" le résultat de dimanche.

Les quelques points qui sépareraient encore, aux dires des mêmes sondages, les deux finalistes sont finalement peu de choses.

 

Ce seul résultat est déjà étonnant, voire miraculeux : dans tous les pays d'Europe, les gouvernants sortants, de droite ou de gauche, ont tous sans exception été balayés par le suffrage universel : seul Nicolas Sarkozy résiste au vent mauvais qui frappe partout ceux qui ont été aux commandes durant la crise.

 

Voilà qui va accentuer encore l'intérêt du débat de mercredi soir où les records d'audience risquent bien d'être battus.

 

Je serai donc au stadium pour assister à la retransmission en direct de ce duel au sommet.

 

A suivre...

 

 

 

Publié dans on en parle partout

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article