A propos de post-it

Publié le par Bernard LUSSET

A propos de post-it

Je publie cette photo mise en ligne hier soir sur Twitter par la liste de Maryse Combres, parce qu'en un cliché, tout me semble dit : nous sommes à un gros mois du 1er tour de l'élection municipale et cette équipe en est encore au stade "post-it" de la construction du projet qu'elle entend soumettre aux Agenais...

Qu'on ne se méprenne pas. L'équipe AGEN MEME 2020 en est elle aussi passée par là : dans les nombreuses réunions des 6 groupes de réflexion qui se sont constitués, ils ont phosphoré, discuté, débattu, post-it ou paperboard en main. Ils ont interrogé quantité d'Agenais, citoyens ou experts. Ils sont allés chercher les bonnes pratiques dans les villes où des idées innovantes ont émergé. Ils ont pesé les avantages et les inconvénients que tout projet peut générer. Ils ont discuté ferme au sein de ces groupes de réflexions. Bref, eux aussi, ont eu leurs questionnements, leurs moments de doute, leurs "post-it" : c'est d'ailleurs le lot normal de toute construction collective d'un projet citoyen. Et puis, ils ont rassemblé ça dans un projet global, en veillant à sa cohérence. C'est beaucoup de travail, de temps passé, d'énergies citoyennes mobilisées.

Pas partis de rien. La Ville d'Agen avait pris l'initiative de lancer à l'automne 2017 une vaste opération "Agen 2030" pilotée par un comité pluriel d'élus municipaux, majorité et oppositions rassemblées. Durant l'année 2018, des réunions thématiques publiques, animés par des experts, ont eu lieu. Une consultation populaire a été ensuite organisée sous forme de questionnaires distribués dans toutes les boites aux lettres et sur internet. Le questionnaire, les contributions, les comptes-rendus, le rapport final qui a donné lieu à débat public en Conseil municipal : tout ça est depuis le début à la disposition de tous (www.agen2030.fr). Dès le départ, la municipalité avait annoncé la vocation de cette opération : alimenter la réflexion collective à Agen et permettre à tous ceux qui le souhaitent d'y puiser largement à l'occasion des élections municipales.  A AGEN MEME 2020, le choix a été fait de s'appuyer sur ce beau travail collectif.

Pas au dernier moment. La réflexion collective et citoyenne que porte l'équipe de Jean Dionis ne date donc pas d'hier. C'est bien grâce à ce temps long d'échanges et de débats collaboratifs que l'équipe a pu présenter ce jeudi son projet. Avec sa centaine de propositions, il est désormais sur la table, soumis au débat public, à la critique, aux contre-propositions. A la fin de la campagne, enrichi de cette ultime délibération collective et si les électeurs le décident ainsi, il deviendra par décision du Conseil municipal la feuille de route, le contrat passé avec les Agenais pour le mandat à venir.

Alors oui : cette photo de post-it, elle dit tout de l'impréparation de celles et ceux qui, pourtant, aspirent à conduire demain les affaires de la ville d'Agen. Elle ne peut qu'inciter les Agenais qui souhaitent voir notre ville poursuivre sa dynamique actuelle à ne pas rater le rendez-vous, peut-être unique, du 15 mars, à ne pas se tromper de bulletin de vote et à choisir la seule équipe prête à répondre à leurs attentes.

A propos de post-it

Publié dans on en parle à Agen

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article