Pour 2021 : les astres ou Bergson ? Bergson !

Publié le par Bernard LUSSET

Que nous réserve 2021 à part être nécessairement meilleure que 2020 ? Faute de boule de cristal, j'ai interrogé Google pour me faire une idée de ce qui nous attend. J'y ai découvert un foisonnement de prédictions en tous genres dont je ne soupçonnais ni la diversité ni le foisonnement.

Petit retour en arrière d'abord : figurez-vous que si l'année 2020 a été ce que nous en avons vécu c'est, à croire ce que je lis, à cause de la conjonction Jupiter-Pluton. Ah ? Oui, la preuve, c'est que la même conjonction avait eu lieu en 1347, année de la peste bubonique puis en 1918, année de la grippe espagnole. C'est pas une preuve ça ? Mais Julie Patriat, l'astrologue dont je cite ici les propos trouvés sur le net, explique que Jupiter et Saturne vont passer en Verseau en 2021. "Cela augure des événements soudains et imprévus, de débordements, d'excès en tout genre" annonce l'astrologue. Pas bien réjouissant tout ça.

Dépité, j'étais sur le point de jeter mon pc dans la poubelle sélective de ma déchetterie préférée quand je vois l'astrologue poursuivre : "Jupiter et Saturne en Verseau nous ouvrent le cœur et nous dirigent vers les autres. Ces deux planètes développent la compassion, l'esprit humanitaire et associatif. Elles nous rendent solidaires, altruistes, sensibles et éveillent aussi à la spiritualité. Un nouveau monde s'offre à nous". C'est mieux . Ca fait d'ailleurs longtemps que je dis que Jupiter et Saturne en Verseau, c'est bon signe...

Ragaillardi par ces prédictions, je continue mon surf. Et là, je tombe sur Valérie Tenza Darmandy qui annonce avoir prédit en 2017 ce qui nous est tombé dessus cette année. Je regarde donc avec intérêt ce que dit une dame aussi clairvoyante. Elle évoque pour 2020 le "fameux cycle planétaire Saturne-Pluton en Capricone, très rare, que nous n'avions pas connu depuis 1518". C'est plus Jupiter et Saturne en Verseau alors ? Cette dame ne promet rien de bien précis pour 2021 mais annonce que Pluton, qui a décidément la bougeotte, sera en Verseau en 2024 et pour 20 ans ; la dame a l'air de dire que c'est plutôt bon pour nous. Mais attendre 2024 pour que ça aille mieux ?

Je poursuis donc ma quête digitale de nouvelles et découvre Nicolas Aujula, "une sorte de Nostradamus autoproclamé des temps modernes". Nostradamus, ça nous parle à Agen : je regarde donc. Mais il est question d'un "chagrin romantique pour Natalie Portman et Kim Kardashian en 2021. Qui sait, peut-être qu’elle se séparera de Kanye West ?" Franchement, les déboires amoureux des vedettes du showbiz, je m'en fiche un peu. Je clique un peu plus loin et tombe sur Eva Cardini qui nous annonce pour le 2ème trimestre 2021 un "tsunami politique qui donnera lieu à un profond remaniement". Je jurerais qu'il se trouve chaque année des astrologues pour promettre ce genre de choses : ça finira sans doute par arriver mais en 2021 ?

J'en étais là de mes trouvailles pour l'année nouvelle quand j'entends sur Europe 1 une autre astrologue, Muriel Siron, annoncer des "tremblements de terre, des réveil de volcans, des choses comme ça" en 2021. Et pourquoi pas une invasion de criquets tant qu'elle y est ? Ca va pas, non ? Et l'astrologue d'expliquer que la situation actuelle serait en réalité la fin d'une phase difficile débutée il y a 11 ans, phase qu'elle avait (elle aussi...) prédit : "Tout ça a commencé en 2008, avec l'arrivée de Pluton en Capricorne".

***

A ce stade, j'éteins ma radio, je débranche internet et je reprends mes notes : Pluton en Capricorne pour l'une, Jupiter et Saturne en Verseau pour l'autre, Saturne en Capricorne pour un troisième ; ces astrologues me donnent le tournis autant que les prédictions virologiques de Didier Raoult.

Et puis me revient cette formule de Bergson, lue je ne sais où : "l'avenir n'est pas ce qui va arriver, mais ce que nous allons en faire". Pas bien précis comme prédiction mais, à côté de ce que je viens lire...

Donc, bonne année à tous, portez vous bien et surtout, écoutez Bergson plutôt que les astrologues : faites votre part !

Publié dans on en parle partout

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article